Articles

Affichage des articles du 2016

De joyeuses fêtes à vous!

***
Joyeuses fêtes à toutes et tous!
Nous revenons bientôt!

Merci pour votre compréhension!

http://rudesrumeurs.blogspot.com



Les confidences d'un saoul!

Image
Quarante quatrième parution
 " Les confidences d'un saoul".
#44, avril 2016, Le Havre, France
Éditorial: extrait de Les confidences d'un saoul,
suivi de "La vieille harpe", deux extraits du manuscrit: Les confidences d'un saoul.
Dessin et Photo: C.L.M
Réalisation: C.L.M & E.A



***

Éditorial

                           Confidences d'un saoul

Je suis saoul; je saoule la vie avant de l'étreindre et me suis gavé de mots à l'ivresse facile. Je dis vague, sans consistance; je tangue...pour tout vous dire, mes phrases ne vivent que vingt-quatre heures; vingt-quatre petites heures, enivrées dans l'exil facile. 
Ils ont la gueule de bois mes mots saoulés à l'exil facile...je divague, ma prière tient dans le savoir, le savoir faire, l'aisance et toute la foi de Pontonoos; mon élégance titube en vers en ville...je suis saoul, et la nuit n'a qu'une couleur: le flou...elle fait tanguer le saoul la vie...
...la solitude, voulez-vous que je vous …

L'Anathème

Image
Quarante troisième parution
 " L'Anathème".
#43, avril 2016, Le Havre, France
Éditorial: L'anathème, extrait de "ZENTE,
suivis de "Ô grand arbre",  et lesallumettes ...par E.A
Photo: C.L.M
Réalisation: C.L.M & E.A

Éditorial: "L'anathème".

Il y a des soirs, le questionnement nous pointe tel un poignard pendu sur notre tête qui gueule un simulacre "non-sens". Et là! La brume, tel un bouclier, pose dans la nuit un goût errant, un éventail fait de galops de chevaux fanfares. La vie tangue dans les contretemps des vagues qui s'échouent aux cimes de nos galets chauves, pieds dans l'eau. Elle est comme ce que l'on croit voir dans un paysage, devant une fenêtre lamentant toujours la même vue[...]

*** Dehors, on voit passer les gens sans connaître une once de leur histoire; pourtant, nous arrivons à parler d'Histoire. Comment faisons-nous? Je me le demande. Nos vagues sont souvent, mortellement fébriles dans la danse d'un …

Excès

Image
Quarante deuxième parution
 " Excès".
#42, avril 2016, Le Havre, France
Éditorial: Extrait de: Entrelacs, par E.A
Photo: C.L.M
Réalisation: C.L.M & E.A


***
Éditorial

...je me suis réveillé avec un bouquet irréel dans les pattes et quelques rêves épars me suivant à la trace comme de ces fidèles errants que l'on embarque lors d'un pèlerinage...je n'arrête pas de penser à ces murs, ces cris, ces gens et tous ces bruits posthumes qui, autrefois, constituaient ce passage unique de ma vie...des moments empreints de cette douce nostalgie où sommeillent aujourd'hui encore tous les privilèges et les déceptions- directes et indirectes- que nous avons pu vivre (ou faire vivre aux autres) durant toute notre enfance...notre jeunesse...maintenant ou demain...des éclats nous parviennent...certes, ces derniers nous paraissent méconnaissables et pour la plupart passifs; mais, cette mémoire vive semble avoir le don de nous enfoncer dans une transe sans commune mesure; un chemineme…

Le Partage!

Image
Quarante et unième parution.
"Le partage"
# 41, mars 2016, Le Havre, France.
Photo: C.L.M
En guise d'éditorial:  une pensée de M.M
Réalisation: C.L.M & E.A







En guise d'éditorial: "Une pensée de M.M"... "J'aime mieux donner à ceux qui ne me demande pas"... " C'est seulement quand on croit tout avoir, on en vient à nous demander s'il ne nous manque rien"... M.M

*** Le Partage...

...tout un art de vivre, j'appelle cela. Tout simplement! Il n'y a pas de mal à être soi-même...un soi-même souvent mis à l'épreuve, si souvent dévitalisé, tellement  délaissé et maltraité au détriment des autres...tout cela nous amène à comprendre qu'il ne faut pas attendre que l'on nous invite ni à donner ni à tendre la main. Ce que l'on donne se révèle bien peu par rapport à tout ce qu'on devrait véritablement rendre de tout ce qu'on reçoit tous les jours, sans même nous en rendre compte... 
"Aucune ruse ne peut se passer …

Homélie du silence

Image
Quarantième parution.
"Homélie du silence"
# 40, mars 2016, Le Havre, France.
Dessin et Photo: C.L.M
En guise d'éditorial: "Homélie du silence", par E.A
Réalisation: C.L.M & E.A






En guise d'éditorial: 

Homélie du silence

[...] Lait de chêne, coulant en mon sein, jeune fille à la folie testamentaire ma vie, mon amour, mon aube sans mesure dans la lumière émiettée des aurores perdues aveugle comme une enclume dans le ciel, un amas de nuages... mer céleste, porte dépourvue de verrous infini où l'espérance est à l' Homme ce que la fin est à la terre...
    [...] 

Extraits: "Dérives testamentaires "(E.A).
...quand je pars me coucher, j'enjambe mon corps comme on franchit une barrière...je gigote dans mon lit à creuser un grand trou...c'est ma manière de faire de la place au rêve...quand je me croise en rêve, je toise

POESIES ET CHANSONS

Image
Trente neuvième parution.

"Poésies et chansons", par Serguei Djakovki


# 39, février 2016, Le Havre, France.
Dessin et Photo: C.L.M
Éditorial: " Poésie en chanson", par E.A
Réalisation: C.L.M & E.A

Dans ce numéro:Dessin & Photo: C.L.M/Éditorial: " Poésie en chanson avec Serguei",    par E.A / Poésies et Chansons par, Serguei Djakovki.
Éditorial: " Poésie en Chanson".

                 Lisez ces mots avec curiosité ou chantez les avec autant de patience et d'inquiétude, ça ira. Vous verrez, ça ira! C'est comme une boite à musique, pile poétique face musicale; et, au milieu de tout cela: nous autres, vous autres, admiratifs devant une telle découverte...en lisant Serguei, vous comprendrez vite que l'on révèle le monde seulement en se plongeant à bras le corps dans les bas-fonds de notre propre corps...de tout notre être, cet immense espace en nous, visible seulement de l'intérieur...jaune, noir ou blanc peu importe les couleurs des …