RUMEURS D'AILLEURS ( rencontre avec PALTO VANYAN, Septième parution).




Parution spéciale #7


"Le Théâtre est un art unique, on y joue tous un peu"".
Ruedesrumeurs



La compagnie PALTO VANYAN émane de la troupe KARAKO VANYAN créée en septembre 2007. Elle rentre dans la même logique d'utilisation de l'art total comme un outil de combat. Combat pour la valorisation du patrimoine culturel haïtien, combat pour la valorisation des talents venant des quartiers marginalisés, combat pour dénoncer l'inégalité, combat pour rester connecter avec la dimension esthétique de l'art.

PALTO VANYAN.






EDITORIAL


                Dans ce numéro spécial, nous vous adressons un compte rendu  complet de notre rencontre avec la compagnie haïtienne " PALTO VANYAN". Grâce aux techniques de communication d'aujourd'hui, nous avons réalisé un entretien très intéressant avec un des responsables. Ce dernier nous a dressé un beau portrait de cette équipe. Nous avons le plaisir de partager avec vous une série de photos magnifiques qui sont des preuves du travail que réalise PALTO VANYAN, en collaboration avec des partenaires en Haïti comme à l'étranger. 

Nous avons appris une leçon: Quand les paupières se nouent de douleurs multiples,  quand les envies sont noyées  dans un  "Je m'en foutisme" et le "cosmétique", heureux sont les hommes  et femmes qui gardent les yeux ouverts. Même si  "survivre" reste la dernière chose à faire.

PALTO VANYAN a su  transformer le théâtre en une arme puissante contre l'ignorance et la misère  chronique dans les ventres et les têtes de ceux et celles qui jouent la même symphonie, depuis maintenant longtemps, afin de garder d'autres dans l'ignorance la plus totale.


L'HEBDO, SEPTIÈME PARUTION
"Rumeurs d'Ailleurs".
Rencontre avec la compagnie " PALTO VANYAN.
Numéro 7. Le Havre, 19 Avril 2013.
Réalisation: C.L.M/E.A
Photos: Palto Vanyan
Editorial: E.A/C.L.M/Ruedesrumeurs
Textes: Palto Vanyan


Dans  ce numéro spécial ( 1. Editorial de E.A& C.L.M, 2. Entretien Ruedesrumeurs/Palto Vanyan du 18 Avril 2013, 2AExtrait de la pièce la dérive du Roi, 2B. Extrait de " zonbi reveye  mò nan zile a" 3. Réalisations: extraits des ateliers d'écriture réalisés, avec les jeunes, par Palto Vanyan, 3AGalerie Photo des représentations théâtrales, 4. Equipe dirigeante).

2. Entretien avec "PALTO VANYAN".

- Ruedesrumeurs:
Retracez nous un peu votre parcours de compagnie?

- Palto Vanyan:
La compagnie Palto Vanyan est émanée  de la Troupe Karako Vanyan créée en Septembre 2007.  Elle rentre dans la même   logique d’utilisation de  l’art  totale comme un outil de combat.  Combat pour la valorisation du patrimoine culturel haïtien, combat pour la valorisation des talents venant des quartiers marginalisés, combat pour dénoncer l’inégalité, combat pour rester connecter à la dimension esthétique de l’art.

Ruedesrumeurs:
Pouvez-vous nous souffler quelques mots sur vos projets en cours?

Palto Vanyan:
Nous venons de réaliser avec succès le projet " une chanson pour l'éducation" de la compagnie Zaparr. Une étape du projet de Yannick  Cochand supporté par "enfant du monde" avec la collaboration de plusieurs centres culturels comme le BJL, La JVC et le centre Bois Caïman.
Avec l'équipe de Palto Vanyan au complet, nous sommes en train de monter la pièce "Antigone" adaptée par l'écrivain Felix-Morisseau Leroy avec une touche spéciale des ateliers artistiques qui travaillent assidûment pour donner un produit digne à la dimension de ce grand classique.
Nous avons un spectacle de comédie musicale qu'on doit jouer en Suisse en septembre  avec des artistes du  groupe musical " Pierrot le fou" et d'autres invités de la Suisse.
Nous  venons d'entamer une collaboration avec la Compagnie CyparusCircus pour participer à un projet de spectacle " Un homme debout", inspiré du cahier d'un retour  d'Aimé Césaire.
Et en plus, nous avons plusieurs prestations et contrats à honorer localement en province et à Port-au-Prince. 



Ruedesrumeurs:
Quel (s) regard (s) portez-vous sur la réalité culturelle et artistique en Haïti?

Palto Vanyan:
C'est comme la société, l'inégalité est partout. Peu d'organismes et institutions s'engagent à supporter les artistes et initiatives culturelles.
Beaucoup  d'artistes ne peuvent pas manger à leur faim et se font exploiter à longueur de journée.

Ruedesrumeurs:
Quels sont vos objectifs à court et long terme?

Palto Vanyan:
Nos objectifs sont légions et se regroupent autour de deux grandes Axes: La première,  une dimension artistique, nous avons la volonté de tenir le flambeau d'un art de qualité valorisant la culture haïtienne dans tous ses aspects et dans nos différents projets en cours. La seconde, une dimension sociale, arriver à donner aux jeunes talents une opportunité de s'exprimer et d'arriver à faire une carrière professionnelle.

Ruedesrumeurs:
Entre Palto Vanyan et le monde, vous nous confiez quoi?

Palto Vanyan:
C'est une dualité déclarée, et personne ne sait qui aura le dessus. Pour un monde meilleur, nous sommes engagés dans cette voie.

Ruedesrumeurs:
Merci pour cet entretien, nous devons nous quitter dans l'attente d'une nouvelle rencontre, quel serait le dernier mot à dire aux lecteurs de Ruedesrumeurs?

Palto Vanyan:
Quand on y croit, il ne faut jamais penser à abandonner, le combat pour la vraie vie est un combat pluridimensionnel, tous les moyens sont bons pour résister à l'inacceptable.

Entretien réalisé par: E.A (Ruedesrumeurs)/John Vanyan (Palto Vanyan), le Havre 17 Avril 2013/via internet.

Palto Vanyan, une rumeur qui mérite un peu plus d'attention.



Réalisations et Extraits: Palto Vanyan

2A. Pièce de Théâtre.
" Zonbi reveye mo nan zile a". 










zile an boulatya

Sèn nan louvri nan yon anbyans tèt chaje ,ki ka sanble yon mache oubyen  plas piblik .se yon rounourounou,yon vakam tout machan’n ap pleyen sò yo, jènès ap plenyen pa gen afè, yon mò kouche devan tout moun, men tout moun rete endiferan yap okipe zafè yo jiskake 2 tafiatè rantre nan sèn nan pou kontate malgre tèt yo pa fin klè kadav la ka benyen nan san li.
Anbyans lan ki bay aspè yon espas aktivite ki anvayi ak manfouben pral chanje avek debakman 6 endividi ki sanble revolte, bagay yo pral chanje.











Tonnèrr, gyèt, koumanman, wouch, lanmèd, shyèt

Tonnèrr : Ekspozisyon zo kòt nan tout kwen, kabare kraze kay matlòt, makòmè kontan, men dan  paka griyen, lakay pa pi bon pase sa

Gyèt : ekip la bèl , lè lap jwe, domaj pa gen ekipman, konpayi an pa gen kontra pou biyè 22 mal bourik , timesye yo depaman ,adidas pete dyol nike ,umbro twuipe dyadora , lòd paka mete, dezòd la pete

Koumanman : malad la prèt  pou li ale, lopital sèl chemen ki kle , rele taxi 25 Goud pa pare , ann fè kèt , 25 Moun ka pote, yon goud pa tèt ka sanble, malè pa mal 15 moun ak po bouda kò pa rive, se favè ‘n pral mande chofè

Wouch: trip ap vale van, van ap vale trip, dyòl tou blanch, mòp la fatige, gaz la pa chè nan vant odilon , pa gen taks leta , anadip pa mele  la , 1 goud galon, li pa pi che ke sa , pete pete w

Lanmèd: gade mò a , gade mò a, simityè pete koken , sa a poko mò, kote vyann, kote po, respè mezanmi pou baron, pouki nou blije antere anriyan, pat gen plas ankò pou li nan peyi dayiti?

Shyet: chalè, chalè, chalè cho malpròpte kraze yon lodyans ak salopri , se pa ti bon anbyans lan bon, santò toupatou, lò se pa nan mitan lari, se anba vès Otorite charolen ki tonbe nan sache nwa ki mare.

Tonnèrr : vomisman chen, sa pa pi mal devan Pòtoprens ki akroupi nan chimen patalèt ak kalson san fouk moun fou , sikatri bay lese pase

Gyèt : moun anwo gro vant  gonfle ak tatawèl, malere vant vid ap trepase ak dyare , tout moun ap chache chimen latrin pou ka repire.

Koumanman :ooo chalmas ! gade fanm , gade fanm se sak pa manke , likidasyon padire , lamama sèl lese pase , bon kalite, sa-a pa gade w, se pa wout ou bezwen pou ka ponpe

Wouch : jenn gason tounen labouyi , zepòl kase cho pase pikliz sou bak fritay, ak 4 pat pou sove la manjay, Granmoun ap plenyen a la de tray pou lekò mezanmi!!!


Lanmèd : cho li cho li cho, pinga boule lajan ap konte, ti djo ap gade, pa enkyete lap pete bisket patekwè kou chale vant vid ap monte, anba kòd nan tele pa ka kwape dyòl baye ki andyable 

Shyet: 70 goud pou sanatoryòm kap tann kliyan pak endistryèl, bagèt legede ki pa ka reziste, bourik la di li bouke, yon ti repo nan mòn se pa tròp lap mande

koumanman: kal grate po, po vale vyann, klòch pa sonnen ase, ti bokit toujou vid, fè jefò yon jou la ranvèse, jebede kou pete bouda reklame

Gyèt: sòs la pare pa gen mèt, nou pral foure dwèt, lò tout tyovi nan kouri, menm se bòl nap lanbe, nou pap fè timidite se lonè trip pandye ki an je

wouch : zen pete ak reziye 2 wòch  nan men yap fout voyekilakyèl babilòn dedouble, anba lamizè nap gouye pou demen pa sanble ak kounye.

Lanmèd : bwa mare, kay kraze, vyeyès chavire, gonm nan fouk, abse sou klou, 2 je kontre je chèch ap banboche 

Tonnèrr : 4 mare 42, lasi nan je dwe kabwe je pete, yon ti bren souple, lòbey la pral pete, kolè’n ap ogmante tonnerrr mwen fout di’n enerrrve.

Shyet : loray se rans, zonbi bouke pete sou nou pitit sole, si pa pran byen patalon’l lap desann poul okabine, shyett otan, 2 je’n pete, nou di sè ase

fen
Apre mesaj senk revolte yo tout moun espante ,yo leve mò ak yon chante vanyan ,epi ouvè je yo pou yo wè nan ki deblosay tout moun ye .
Se laa sèn nan fèmen.


2B.

Extraits de " la  dérive du Roi" (a,b, c)

a. La dérive du Roi


<Les femmes se tuent










Les enfants meurent
Les hommes s’entre-tuent> (H, S, H)

Toutes  les bougies s’éteignent
Toutes les lumières s’endorment
Le soleil perd son temps dans l’ivresse
La lune à toujours sommeil
Les vautours ont le vent en pourpre (S)

< Les femmes se tuent
Les enfants meurent
Les hommes s’entre tuent > (H S H)

Les rivières sont séchées
Les mers sont envahies par la saleté
L’école ne sert plus à grand-chose
Nos jours sont de plus en plus sombres
Les armes chantent dans les quatre coins de la terre (H)

<Les femmes se tuent
Les enfants meurent
Les hommes s’entrent tuent > (H, S, H)

La flore s’est affaiblie en laissant la place aux déserts
La faune est dévastée par les fiers
L’amour brille par absence prolongée
La poésie ne fredonne plus la beauté
L’horreur joue sa mélodie sans être dérangée


 B. Un monde aux enchères


 Un monde aux enchères

(S) La sante, aux  enchères ! (en chœur)

(H) L’éducation, aux enchères ! (chœur)

(S) Le savoir, aux enchères ! (Chœur)

(S) La science, aux enchères ! (chœur)

(H) Le pétrole, aux enchères ! (chœur)

(S) L’énergie, aux enchères ! (chœur)

(H Les toilettes publiques, aux enchères ! (chœur)

(H) Les loisirs, aux enchères !  (Chœur)

(S) Les jeux, aux enchères ! (chœur)

(H) Le sport, aux enchères ! (chœur)

(H) La fraicheur, aux enchères ! (chœur)

(S) Le loyer, aux enchères ! (chœur)

(H) Les services de l’état, aux enchères ! (chœur)

(S) Le pain, aux enchères ! (chœur)

(H) L’amour, aux enchères ! (chœur)

(S) Le sexe, aux enchères ! (chœur)

(H) Le mariage, aux enchères ! (chœur)

(S) Le divorce, aux enchères ! (chœur)

(H) La paix, aux enchères ! (chœur)

(S) La guerre, aux enchères ! (chœur)


 c. Mention spéciale ( contenu mélangé, créole et français).

Ren la nati pete ak 8 gouyad

6, 7, 8 en partition musicale de la misère en vrac  (1, H)

Plim pouse nan tou je nou, nou wè nwa nou bwè pwa

6 fois vilipendés, tourmentés, enfoncés, nous sommes séquestrés dans une ombre d’opportunisme (2, S)

La priyè moute kouè la fimen al jwenn Bondye

Il n’y a pas de solution possible, elle reste comme une plaque boueuse dans notre esprit (1, H)

Reyon solèy la sèvi gason donè nan mariaj chen ak chat, chat ak rat 
Rat ak grenn diri misye dam vant gonfle ap simen nan dyòl lavi  (2, S)

Venez, prenez, il y en a à gogo, ramassez les, envoyez les partout comme des missiles où vous voulez, lancez les, ça ne fait rien, tankou la mann kap tonbe, tankou chen kap simen pete, grenn pise pasi pala (1, H)

Rassemblez-vous, fourmillez-vous pour prêcher le monde

Allez dans les recoins des grandes villes,

 Annoncez – les, alertez – les pour qu’ils ne soient pas surpris quand les ténèbres esquisserons dans la terre (2 S)

 Quand nos corps d’épée transperceront la voile ombrageuse du monde

Pour qu’ils ne soient pas surpris quand nos souffles inverseront les systèmes destructifs

Quand les poils de notre corps balaieront leur prétendu pouvoir inamovible (1 H)

Pou yo pa fout sezi lò sant dyòl nou tounen rigwaz, pou kale yo de bra dèyè. (2, S / 1,H)




3. Réalisations des jeunes lors des ateliers d'écriture de Palto Vanyan.

 Extraits:










 ----------

 Latè  bwè san epi li donnen mo
Mo ki pale ak lanmo
Mo ki ponn lavi
Latè te vomi mo, mo ki benyen ak san.





          Leta chwazi malere tchè sansib
                                 met baboukèt nan bek yo
     Ofri flè woz choublak ak vant vid
      Men le sa mangonmen
       Pep bliye lalin ak solèy,li pran tchebèk

-------------

Mwen vire dom bay solèy la
Poul pa gade mak dwèt ou figim
Wa bouke  
Kimelem libaw lonbray mwen !......Dayè!.......
Mwen ak li pa sot’ menm kote


 ---------------- 



Lavi a se yon miste
Pesonn paka pesel
Lavi se yon kalfou 3 chimen
Pyès moun pakonn kibo poul fè
Lavi a se yon gout pou  bouch,
ou pa konn sildous , sil anme, si l sale

 ----------- 

Kou tanbou vodou
Kem bat lem wèl
Kou grangou dimanch ,lem pawel mpret pou m kriye
Pawel se pase yon jou san solèy
Men wè l san l pa bokote m,
se tankou lavi l kondane n
 -------------- 

Poukiw estomake
San w pakitem fin pale
Ouvle devanm
Paske yo diw pye kout pran devan
Mwen vle diw eskè manmanw te pouse w nan chan kann
Poujanw dous
                                        Dous kou nan nan

                                  --------------



















 Kèm ap bat pou ou tankou kloch katedral
           Kap sonnnen le midi fè beng !

       Kèm ap bat pou ou tankou tanbou 
madigra  Ki  blayi nan lakou channmas
Kè m ap bat pou ou  tankou kalalap ti mafi
         Kap apante pousyè  nan lari
         Kèm ap bat pou ou doudou  
            BOUP !  BOUP !BOUP !










 --------------------

 Anba tonèl  lakay
Tanbou mizè mare nan ren malere
Fè n gouye san rete
Jouk se san nou voye
A fos nou gen trop chay
Noupa menm jwenn dechay
Poutan asonn’ ak boutèy pimann
Nan men kolon neg ak kolon blan
Olyen danse ti sourit papa gede
Nou blije tonbe nan zokiki zèv letraje
Anba tonel lakay
Poto mitan ma drapon’ panche
Preke kase , tout lwa yo fin ale
Trop etranje trop san koule
Trop visye kivin peze souse
Fè papa loko paka pouse van
Pou papiyonn’ vole jou lasenjan
Fè papa baron plede konte kadav makiye
Fè le 2 novanm rive  lakoz lakoz eskot
Gedel pajwenn espas nan simityè
Pou kakye  byen gouye.

 -------------

Lavi pam se yon lanfe sou tè
Lavim se yon savann tè san mèt
Lavim se yon rak bwa
Se selman bèt ki fè konesans ak li
Lavim se yon pye bwa
Sou teras tout moun kap pase fè de woch sou li

 ---------------











Lannwit konplote ak lajounen
Gwo midi devan je lespri…
Epi…. apre...... ?!
Toupizi !, defalke! banboche ! sote ponpe
 sou koz je kreve
Koz kibay depi , koz malentespri
Koz ki deboukantel ak lavi
 Tankou ayè ak jodi
----------------


              Pot katedral kèm louvri byen laj pou ou cheri
Tankou ti zwazo kap tann grenn
 Lipoko sou fèmen
Depiw pa rantre, pesonn pap rantre
Antre pou pa janm soti
Pot katedral kèm ret louvri  byen laj pou cheri
 Monseyè senserite déjà chita sou lotel linyon
Pou mare mwen ak kew ak kod lanmou solèy
Solèy kava seche zo nan simityè
 ------------- 

Dwet mwen mouye nan wouj ou
Wouj ou tonbe sou lang mwen
Dwet mwen tate tèt ti lang ou
Tout longè baton mayimou

Dwèt men mouye nan wouj ou
Li koule tout bo dyol mwen
Dwèt mwen tate lonbrit ou
Lonbrit ou fè pasaj pou baton mayim


De tetew tankou kokoye ole
De tetew dekachte sou dwèt mwen
Mwen ak ou se rèl
A la bagay dous se len mouri
Lanmou pi ole len mouri

 ------------------- 
  


           
3.A: Galerie photo des représentations de " Palto Vanyan".


























4. L'équipe dirigeante de " PALTO VANYAN".



FRITZ EVENS MOISE, John : Directeur artistique, metteur en scène.

Naama Souverain: Assistante directeur artistique et chorégraphe

Miracson St Val:Responsable communication et responsable atelier chant 

Jessy Kernizan : Assistante chorégraphe

MC Edson Dorval et Lesly Jordany: Responsables atelier "écriture et lecture" 

Lesly Maxi et Junior mercier: Responsables de la section art et plastique

Louis Valdano : Responsable atelier théâtre

Ralph Bruno : Responsable section civique et engagement social

Jeannot Fritz Gérald: Consultant en communication et rédaction











©: Ruedesrumeurs/19 Avril 2013.

©: Réalisation: E.A/C.L.M

© Textes et photos : PALTO VANYAN.




Ruedesrumeurs/Facebook
"

Posts les plus consultés de ce blog

à la gloire de mon père...

L'Anathème