samedi 19 septembre 2015

POUR UN REN DU TOUT...


Trente cinquième parution
"Pour un rien du tout"...
# 35, septembre 2015, Le Havre, France.
Dessin et photo: C.L.M
Editorial: C.L.M & E.A
Entrelacs: E.A
Réalisation: C.L.M & E.A



En guise d'éditorial: "Pour un rien du tout"... de C.L.M et E.A/suivis d'entrelacs de E.A.


©Dessin et photo: C.L.M

Pour un rien du tout...


Je suis vidée d’un tout et remplie d’un rien.

Est-ce ce rien qui pourrait

me remplir de tout?


                             Le tout c’est rien.
                            Le rien c’est tout.


Suis-je vide à ce point

pour me remplir d’un tout

qui n’est autre qu’un rien?
Est-ce ce rien qui me permet de penser au tout

ou ce tout qui me laisse cette impression du rien?
Peut-être ne rien penser du tout

serait tout...ce tout qui pourrait combler ce rien?
Rien ne sert de s’enliser d’un tout

ou d’un rien.



Il n’y a rien du tout.


C.L.M & E.A


***

Entrelacs



Mon âme

entrelacs

où baignent des nymphes folles

dans l'eau bouillante de mon volcan

en chaleur



mon ombre

rivière de lacs

perpendiculaires

prière femelle

des déesses emprisonnées...



ma vie

cour

des miracles
où la pluie virale
s'acharne à effacer les pas perdus

***

...nulle parole n'a l'aura du silence, nulle parole n'est aussi complète que le silence...
***

...dans le monde, il n'y a que deux types d'homme...ceux qui se prennent pour des dieux, et ceux qui espèrent le devenir... les autres essayent de les suivre à la trace...

***

...amoureux de toute la terre entière, vous seuls savez combien malheureux et vides nous laissent les défunts de nos heureux souvenirs...en palpant le cœur d'un amoureux, il y a de forte chance de tomber sur ce souffle qui bat la mesure comme pour narguer la mélancolie, avant d'embrasser l'avenir à corps perdu. Car, un amoureux croit toujours à demain...un amoureux espère toujours un meilleur lendemain...

***

Un poème ressemble trait-pour-trait à un labyrinthe...même pour son auteur. On ne sort jamais indemne de là...

***

...un amoureux de la vie répète souvent: "pour un rien du tout, je suis prêt à t'offrir le monde"...

***


...une plaie mal cousue ou une cicatrice n'est rien d'autre qu'un souvenir que le temps nous impose...


***

....quand les hommes sauront comment enlever les clôtures du ciel, le paradis ne sera qu'un amas de rêves, d'espérances, de souhaits et de peurs...

***
...tic tac, tic tac... le temps passe, sans qu'on s'en aperçoive...






Bonne visite à toutes et à tous!

N'hésitez pas à  partager nos publications et  nous laisser vos impressions!


  ©Tous droits réservés/ruedesrumeurs/Le Havre, France.