PILE OU FACE!



Trente et unième parution
"Pile ou face".
   Editorial: "Jouons", de E.A
 Réalisation: C.L.M & E.A
# 31, Le Havre/ France.


© Dessin & photo: C.L.M

Dans ce numéro "Pile ou face": Editorial: "Jouons" de E.A, ©Dessin et photo: C.L.M, deux extraits de portraits de lune - Au bal masqué et pile ou face- (©manuscrit en écriture, E.A).



Editorial

"jouons".



Au "pile ou face", la chance arrive comme elle repart. Alors, à quoi bon jouer à ce "jeu" là? Pile ou face, à quoi bon. Mais, ce n'est pas facile à penser, à dire ou même  à faire. Que serait la vie, en ces temps-ci et là, sans ce pile ou face?

Ce jeu ressemble à un bal masqué, on ne sait pas toujours sur qui ni sur quoi on peut tomber. Nous nous estimons incacapables de sortir de nous-mêmes. Et pourtant! Nous pensons que la mer ne fait pas des vagues parce qu'elle est saoule, mais parce que ses vagues sont ses seuls répits dans sa transe permanente. La mer aussi joue à pile ou face.

Jouons à ce que nous voulons, mais jouons bien.
Voilà ce que dit la mer.

Naître au coeur d'une montagne ayant ses pieds dans l'eau révèle en nous un aventurier sans nom dérivant au rythme d'un bateau regagnant son port d'attache. De nos jours, un bateau qui part en mer joue, lui aussi, à pile ou face, plus que tout autre jour.

Allons! consolons nous du peu que l'on a. Ce que nous avons, nous ne sommes même pas sûrs de l'avoir. Finalement, il vaut mieux ne pas jouer à pile ou face, en espérant que cela ne nous empêche pas de nous amuser pleinement. Masqués ou pas, jouons.  

***
 
Au bal masqué


Quelle idée d'aller au bal
d'aller au bal masqué
si l'on ne souhaite pas se livrer
se livrer
masqué
de la tête aux pieds

Oh! pieux, soit-il
au bal masqué
Au bal masqué, mon cœur
toutes les prières cachent des psaumes à la gloire du désir

La graine
oui la graine d'avocat
qu'elle me défende
elle qui me sert d'oreiller
au bal
au bal masqué où je compte me livrer


Comme un chien sous ta table
j'attends l'os de vie
Sous ta jupe
au creux de tes hanches
bercées par ces éclats de lumière
que la lampe fait jaillir de ton nhumanité
Je vogue à présent sur
la sueur qui goutte
le long de ton corps offert (Ave Félicia!)


Oh! Félicia, oui je me plie à tes désirs funestement
funestes
en chair et en os
je chante
à la gloire de ton souffle
siffleur d'horizon perdu


Oh! Félicia
Reine de mon bal
tous les saints de la terre se prient
à ton autel
Et je ne dors pas
ce soir
ne prie pas
ce soir
fais nuit blanche
ce soir
pour dé-jeuner ton corps
au petit matin
à marée haute

 © (extrait de Portraits de lune de E.A, manuscrit en écriture).

***

Pile ou face

Au jeu de l'amour
il n'y a
ni pile
ni face

Pile ou face, qu'elle importance!
Puisque l'amour n'est qu'une fenêtre
laissée ouverte
qui pépie
frémit
trépigne
s'échauffe
au gré des saisons
dans les cœurs.


L'amour ressemble à ce cri
de la rue
qui se rue dans les brancards
tel un écho dans une pièce
vide
fend la stupeur des murs
sédentaires
et téméraires.

L'amour
maison close
aventure
pile ou face.

L'amour campe
cette image
d'une fenêtre qui donne sur le monde


s'égrainent

                et s'éparpillent

des pétales de folie

        attirant même les oiseaux les plus téméraires...

Au jeu de l'amour
il n'y a de pile comme il n'y a de face

 © (extraits de "Portraits de lune" de E.A, manuscrit en écriture).



©Tous droits réservés, Ruedesrumeurs/Ernst Alcéus & C.L.M/Juillet 2015/Le Havre/France.

Posts les plus consultés de ce blog

à la gloire de mon père...

RUMEURS D'AILLEURS ( rencontre avec PALTO VANYAN, Septième parution).

L'Anathème