ZENTE "Invitation au rêve", écrit par Ernst ALCEUS


Numéro spécial/Mai 2014
ZENTE, "Invitation au rêve"
/Dessin: C.L.M


NOUSOUWOUT ET RUE DES RUMEURS,

s'associent pour vous présenter:


                             ZENTE, "Invitation au rêve"/E.A

© Dessin et Photo: C.LM

En guise d'éditorial...


Extraits: ZENTE et Les brouillards disent. 

***

ZENTE

Entre la grande et la petite casserole dans le ciel, stationne une étoile qui de par sa vitesse de rotation, supérieure dix mille fois à celle de notre planète, donne l’impression d’être inerte et en même temps mobile. Le dieu ZENTE s’amusait à se hisser dans le ciel, épousant ainsi la forme d’une grande roue qui tournait sur elle-même, quand le ciel se trouvait embouteillé d’étoiles ;  comme une belle nuit d’automne.

Il a cessé de vivre dans un puits et ne pouvait en aucune manière nager dans la mer ; s’il lui arrivait de nager dans la mer, ce dieu poisson tuerait toutes ces créatures : baleines, requins et coraux ; et on risquerait de trouver un requin avec notre bourse dans sa gueule tel un masque à oxygène, au pied du lit des hommes que nous sommes ; des hommes pour qui les rives sont devenues des vitrines où le soleil tente de poser de nombreux visiteurs. (...), page 43.



Les Brouillards disent...

(...)

***
La brume, la nuit, dans ce coin du monde était si profonde qu’elle transformait le village en un énorme foyer sans flamme aux creux des collines, prises sous une pluie fébrile et qui semblait éternelle. Si profonde était-elle,  que le lac se métamorphosait en une bouilloire gigantesque. En hiver, comme en été. Pour circuler la nuit dans ce village, il fallait savoir lire dans les staccatos des chevaux intelligents comme ces habitants qui arrivaient à se balader, sans aucune difficulté, dans ces brouillards qui n’offraient aucune ombre. On les appelait les « baladeurs ». Mais aucun d’eux n’arrivait à se voir dans le lac d’Omadé.

(...), page 14.
________________________________________________________________




Prix: 9 £  


ZENTE, "Invitation au rêve", est le dernier livre de Ernst ALCEUS, publié le 18 mai dernier. Ce n'est pas une coïncidence si la date de la publication de ce livre rappelle également celle de l'anniversaire du drapeau de ce dernier: HAÏTI.  


Après la publication de "Confidences d'un paradoxe ambulant", en janvier 2012, le revoilà qui nous invite à rêver.

       
____________________________________________________________________
© Créationpub: Fidjo (VEL)
  
 Ernst ALCEUS
   ZENTE
     « Invitation au rêve ».
     ©Tous droits réservés/Mai 2014/Le Havre.
   © Dessin : C.L.M
* livre édité et publié en collaboration avec l’association « NOUSOUWOUT », Préface  de : S.B, 1ère et 4ème de couverture : Fidjo (VEL)/ Mai 2014/Le Havre/France. Deuxième collaboration littéraire.
               _______  NOUSOUWOUT_________
                
ruedesrumeurs@gmail.com/
ewabongolo@gmail.com/nousouwoutasso@gmail.com

***

      ©Tous droits réservés/Ruedesrumeurs/Mai 2014/Le Havre.

Posts les plus consultés de ce blog

à la gloire de mon père...

L'Anathème

RUMEURS D'AILLEURS ( rencontre avec PALTO VANYAN, Septième parution).