dimanche 7 juillet 2013

Patrimoine


DIX-SEPTIÈME PARUTION
Numéro 17. Patrimoine. Le Havre 6 juillet 2013.
Réalisation: E.A & C.L.M
Textes: E.A & C.L.M
Photos et Dessins: source Internet/Dessin Mandela

Dans ce numéro: ( Madiba, (...) et Coup de chaleur, E. A/Photos et dessins Mandela/source Internet.)


Source Photo: Internet/dessin Mandela


MADIBA

De ma cellule je pouvais voir mon ombre casser des pierres
Bâtir l'autel des angoisses
Serrer des mains
Là-bas, certains avaient des cartes plus fortes que les miennes
De ma cellule, je suffoquais dans la chaleur ou la sueur que mon corps
Vomissait dans ce jardin de codes. Grilles qu’il fallait franchir.

De là où j'étais, j'ai laissé une ombre qui vagabonde encore dans les mémoires.
De mon cachot, j'imaginais le monde autrement
Que le fort de Johannesburg ce 5 août.
Puis,
J'ai pris  ces bouts de pierre pour ma faiblesse
Mon amour pour l'être qui m'a mis en joue par son ignorance
Et j’ai accepté.
Pour planter ensuite mon poing dans la gueule du jour
Ma main dans celle d’un autre camarade.
Nous marchons.

De ma piaule, j’ai entendu des voix entremêlées qui m’apportaient le jour toujours avec un peu de souffrance
Mouvement, hommes qui courent, non hommes noirs
Qui trébuchent dans la fuite des préjugés.
Mon bras en l’air fût un point d’honneur à la mort.
Elle est venue me chercher, elle est repartie bredouille.

 E.A (ewabongolo), Le Havre, 1 juillet 2013.


Source dessin: Internet/Dessin Mandela
(...)


Fureter dans  l’insouciance de la bougie
Tellement,
Que les entrailles remontent.
Soubresauts,
Pour flirter avec les mots.
Comme eux je me vois indiscret
Je le redis  avant de vous l’entendre dire.

E.A (ewabongolo), Le Havre 3 juillet 2013.



Source Photo: Internet/Photo Mandela
  Coup de chaleur !

J’ai comme un volcan
Au fond de moi
Dans mon rêve un soleil fendu
Les sillons de tes cris engorgés
Le battement est froid
Le passage figé
Dans l’extase de mes éclosions
Craché ma colère épidermique 
Terre fusse-t-elle
J’avais un feu qui coulait de mes gangrènes
Larves…
La terre devient volcan,
Partout où les bergers doivent porter en bandoulière
Leurs Kalashs.
Le monde mérite de changer je crois.

E.A (ewabongolo), le 24 juin 2013, Le Havre.








Restez avec nous ou revenez nous voir quand vous le désirez!

Retrouvez nous sur Facebook/Rue Des Rumeurs.

Tous Droits Réservés/Ruedesrumeurs 2013.